Suspension de permis : quel impact sur mon assurance auto ?

Vous avez été sanctionné, car vous conduisez en état d’ivresse. Votre permis a été donc suspendu. Sachez que cette suspension peut impacter fortement votre assurance auto. Elle peut conduire à la résiliation de votre contrat de couverture si vous êtes dans l’incapacité médicale de conduire ou le conducteur fautif. Mais comment s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie ?

Comment s’assurer après la suspension de votre permis ?

Votre assureur a le droit de résilier votre contrat si votre permis a été suspendu pour alcoolémie. En effet, la suspension de votre permis représente un risque majeur pour la compagnie d’assurance. Cette dernière peut donc se défendre en s’appuyant sur des mesures légales. Notez que s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie n’est pas facile si votre nom a été enregistré dans le registre des résiliés. Sachez que toutes les compagnies d’assurance pourront toutes voir ce registre. Cependant, trouver un assureur qui propose une couverture moins onéreuse reste toujours possible même si votre contrat a été résilié. De nombreux assureurs offrent en ligne des contrats exceptionnels afin que les conducteurs puissent s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie. En effectuant quelques clics sur internet, recevez immédiatement le devis d’assurance convenant à votre profil.

Suspension de permis : les conséquences sur votre assurance auto

Après la suspension de votre permis, vous allez faire face à une majoration de prix de votre couverture même si votre contrat n’a pas été résilié. Votre assureur peut toujours demander une prime supplémentaire afin de couvrir un éventuel risque. Pourtant, le montant de cette prime dépend totalement de la durée de la suspension de votre permis. Si cette suspension dure 2 à 6 mois, la surprime sera 50 %. Mais si elle dépasse de 6 mois, le taux de majoration sera 100 %. Cette majoration atteint 200 % s’il y avait plusieurs suspensions. Même si la surprime sera effacée au bout de 2 ans, elle s’applique également à votre nouvelle souscription d’assurance.

Faire appel à un professionnel pour trouver une assurance moins coûteuse

Votre contrat d’assurance a été annulé après la suspension de votre permis. Vous devez donc trouver un nouvel assureur qui accepte votre profil, quel que soit votre niveau de risques. Contactez un expert afin de trouver le meilleur moyen pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie. Il se charge de la comparaison des offres disponibles sur le marché. Il vous aide beaucoup à dénicher une assurance au meilleur prix et adaptée à votre profil sans passer les démarches fastidieuses et longues auprès des assureurs.

Quel est le délai pour informer son assureur d’une suspension de permis moto ?
Suspension de permis : au bout de combien d’années peut-on retrouver du bonus ?